Ardèche

PREMIERES PLANTATIONS DE L’ANNEE : COURGETTES !

 

https://www.instagram.com/p/B-HN_mMJyOr/

Dans la catégorie des “premières plantations de l’année”, chez nous, en tant que “maraîcher-transformateur”, nous avons plusieurs nominés (pommes de terre, oignons,…), mais la star du jour sera la courgette cultivée sous serres !

1ère étape : Préparation des tunnels et travail du sol

Nos plastiques de serre étaient vieillissants, ils perdent leur efficacité car ils deviennent plus opaques avec le temps. Lors du dernier épisode tempétueux, nous avions décidé de les tomber pour éviter des dégâts trop importants sur nos arceaux. Du coup, première mission avant la mise en place des cultures de printemps :  le re-bâchage des tunnels. Le plastique se présente en rouleaux, nous le coupons en laizes que nous mettons en place rigoureusement sur la longueur des serres (nos tunnels font 30 m de long par 8 m de large). C’est un gros travail d’équipe à faire par temps clément sans un “pet de vent” comme on dit chez nous !

Ensuite, nous préparons le terrain à la roto-bêche puis à la herse rotative pour obtenir un sol souple et mettons les goutte-à-gouttes en place pour chaque planche de cultures.

2ème étape : Plantation

Dans chaque serre, nous avons 4 rangées de plants de courgettes qui sont repiqués sur plastique, un trou tous les 40 cm sur le rang. 

Pour leur reprise, nous passons avec un jet d’eau sur chaque plant. Ensuite, à l’ouverture du réseau d’irrigation collectif, nous mettrons l’arrosage par goutte-à-goutte en fonctionnement.

Avec les journées bien ensoleillées que nous avons depuis quelques semaines, les plants changent vite. Pour les protéger en cas de “coup de froid”, nous montons des tunnels nantais sous serres. Ainsi, nous pouvons aérer dans la journée en remontant les plastiques sur les côtés de ces mini-tunnels quand l’ambiance est “chaude” ou, au contraire, y déplier des voilages (voile type P30) si les températures nocturnes sont trop basses. 

Beaucoup de temps de main d’oeuvre mais c’est si bon les premières courgettes !

 

        Nos plants de cette année au 8ème jour de plantation

                             2 photos de nos archives (cultures de l’an dernier)

NOS PRODUITS SONT SUR YUKA !

Certains d’entre vous connaissent vraisemblablement Yuka, cette application mobile développée par la société Yuca SAS, qui permet d’analyser l’impact des produits alimentaires et cosmétiques sur la santé en déchiffrant la composition inscrite sur les étiquettes. 

Le principe est le suivant : au moment de choisir un produit au supermarché ou en boutique, vous scannez son code-barres avec votre téléphone. S’il est déjà répertorié dans sa base de données, l’application lui donne une note sur 100, accompagnée d’un code couleur : vert pour excellent et bon (de 50 à 100), orange pour médiocre (25 à 50 sur 100), rouge pour mauvais (en dessous de 25).

Léa, stagiaire lycéenne, que nous avons accueillie sur notre exploitation pendant quelques semaines, a eu pour mission de vérifier si les produits de la gamme “Les Délices du Maraîcher” étaient référencés sur cette application et si oui, de répertorier lesquels, la note attribuée et le code couleur.

Voici le bilan et la synthèse de sa recherche :

Des notes très bonnes et que du vert !

Nous étions surpris de voir tant de produits de notre gamme référencés sur la base et fiers des notes obtenues ! Il est vrai qu’aucun additif ou conservateur n’est présent dans nos préparations. Nous transformons nos légumes cultivés en Agriculture Biologique tout naturellement, comme on peut faire ses conserves “maison”. Les légumes sont ramassés à maturité comme on peut le faire dans son petit potager. La seule différence, c’est que notre plus petite soupe est concoctée dans une marmite de 400 litres ou que nous fabriquons notre coulis de tomates à partir de 250 kg de tomates récoltées !!! C’est une histoire de volume. Le mixeur girafe remplace le mixeur à main et le tamis (raffineuse) le moulin à légumes de nos grands-mères…

Merci Léa pour ton travail sérieux, merci à Yuka d’avoir répertorié nos produits !

D’ailleurs, bien des produits artisanaux ou producteurs sont présents sur cette base, allez jeter un p’tit coup d’oeil à l’occasion !

 

 

MEILLEURS VOEUX POUR 2020 !

 

Une nouvelle année commence… L’occasion pour nous de présenter nos Meilleurs Voeux de Bonheur, Santé et Partage (autour d’un bol de soupe de préférence !) à tous nos clients, nos magasins distributeurs, nos partenaires grossistes et artisans-producteurs, l’ensemble de nos fournisseurs et les intervenants sur notre exploitation, les acteurs de la bio et de la profession maraîchage.

Notre équipe s’étoffe d’années en années, notre activité se développe formidablement bien.

Que de chemin parcouru depuis la création de notre (entreprise “tremble au vent”) “EARL Les Délices du Maraîcher” en septembre 2013 !

Ce début d’année, c’est aussi l’occasion de remercier tous nos partenaires commerciaux pour la confiance qu’ils nous accordent, c’est notre force pour aller de l’avant !

Un bref bilan de l’année 2019 ?

En interne, nous avons encore bien progressé dans l’organisation de notre nouveau bâtiment avec notamment l’aménagement d’un espace dédié à l’étiquetage et l’extension de notre salle de stockage de produits finis. Ceci dans le but d’une meilleure organisation fonctionnelle et un confort au travail de notre fine petite équipe.

Côté commercial, des nouveautés (enfin !) puisque nous avons complété notre gamme de soupes et conserves avec :

Encore beaucoup de projets dans nos têtes pour 2020, encore des objectifs à atteindre, des investissements en matériels spécifiques (planteuse, matériel de désherbage mécanique…) prévus pour la production principalement, des rencontres, des stagiaires à accueillir, des essais à réaliser en production et certainement des (bonnes ou mauvaises) surprises à découvrir !

Merci à vous qui suivez notre actualité sur ce blog de près ou de loin, sur notre page Facebook et Instagram,

un clin d’oeil aux amis de nos enfants, collégiens et lycéens abonnés : vous êtes top  😉 !,

une pensée à  Emeline et Thibaut, vivez à fond votre aventure !

de tout coeur : Belle et Heureuse Année à vous tous ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUPE FIN DE SOIREE, NOUVEAUTE !

Cela fait plusieurs années que nous avions en tête d’ajouter à notre gamme une bonne soupe à l’oignon, goûteuse et un peu relevée…

Il a fallu du temps, mais là-voici !

Les oignons sont, bien entendu, produits par nous-mêmes à Peaugres.

Une fois épluchés et tranchés, nous les faisons revenir à l’huile d’olive et mijoter au vin blanc (Provenance : Sud Drôme).

L’ensemble des ingrédients est bio.

Pour garder son caractère traditionnel, cette soupe n’est pas véritablement mixée.

Vous l’apprécierez servie nature ou en mode “gratinée” avec croûtons et fromage… Alors, ça vous tente ?

CRUMBLE DE CARDONS A LA FARINE DE CHATAIGNE/IDEE RECETTE

IDEE RECETTE LES DELICES DU MARAICHER

CRUMBLE DE CARDONS A LA FARINE DE CHATAIGNE

 

DSCN1669

 

Une nouvelle idée pour cuisiner votre cardon, une préparation originale qui va vous changer du gratin classique et qui vous étonnera par son goût subtil et sa belle présentation !

Ingrédients pour 6 personnes : 2 pots de 460 g de cardons – 50 g de beurre – 2 c. à s. de farine – sel – poivre. Pâte à crumble : 100 g de farine de châtaigne – 50 g de beurre – 50 g de fromage finement râpé – sel –poivre – quelques noisettes de beurre.

Egoutter les cardons et les ébouillanter.

Dans une casserole, faire fondre le beurre, ajouter la farine et progressivement le bouillon (ou eau) pour faire le roux. Ajouter les cardons. Laisser mijoter doucement afin que les cardons soient suffisamment cuits, assaisonner à votre convenance puis mettre dans un plat à gratin beurré familial ou bien dans des petites cassolettes individuelles comme sur la photo.

Préparer la pâte à crumble en sablant la farine, le beurre et le fromage avec les doigts jusqu’à obtenir une pâte homogène qui fasse des « miettes ».

Parsemer cette préparation sur les cardons en une couche de 0.5 mm environ, y mettre quelques noisettes de beurre  sur le dessus et enfourner pour 15 minutes à 200 °C.

 

Archives