chaudière bois déchiqueté

NOTRE CHAUFFERIE PLAQUETTES SUR LE SITE DE POLENERGIE

Voilà plus d’un an que nous utilisons, à présent, notre installation chaudière bois déchiqueté pour la production d’eau chaude et le chauffage de notre atelier de transformation. (Notre article de présentation du projet ici). Le bilan est ultra-positif  tant au niveau professionnel que privé !

Nous avons récemment transmis des informations à l’association Polénergie, espace info-énergie pour l’Ardèche,  qui a, du coup, mis en évidence notre réalisation sur son site internet. L’objectif de l’association est de favoriser l’échange, la compréhension et l’engagement sur les sujets de l’énergie. Pour consulter l’article, cliquez ici.

chaufferie, plaquettes forestières, exploitation agricole bio

Chaufferie plaquettes forestières – Octobre 2013

 

 

CHAUFFERIE PLAQUETTES FORESTIERES

En juillet 2012, nous avons réussi, avec l’aide de la Région Rhône-Alpes et de l’Ademe, à réaliser notre projet d’installation d’une chaudière bois déchiqueté (plaquettes forestières). Auparavant, le bâtiment agricole de transformation/stockage et la partie privative, distants d’une vingtaine de mètres,  avaient un système de chauffage et production d’eau chaude séparé ; celui du bâtiment agricole (chaudière bois/fioul) était mal-adapté et très contraignant d’utilisation (chargement), l’eau chaude sanitaire du bâtiment était réalisée avec un cumulus électrique de 150 L coûteux et fortement sous-dimensionné, le système de chauffage privatif (chaudière bois bûches) était en fin de vie.

 Après de longues études de l’offre, notre choix s’est porté sur l’installation d’une chaufferie bois plaquettes commune au bâtiment agricole et à la partie privative de marque HARGASSNER puissance 70 kwh, installation réalisée par un artisan local Technique Chauffage/Daniel FOURNERON de St CYR. Les enjeux  du « bois énergie » sont forts que ce soit d’un point de vue social, environnemental et économique ; ce qui n’est pas négligeable pour notre exploitation agricole en bio.

Les arguments qui ont motivé ce choix sont :

– Réduction des coûts énergétiques

– Performance et système de chauffage adapté

– Respect de l’environnement

– Confort d’utilisation

Cet hiver, le stockage des musquées de Provence et des courges “butternut” en chambre chaude a considérablement amélioré leur conservation jusqu’à leur transformation.

Dorénavant, nous pouvons dire que nous cultivons et vendons nos soupes et conserves bio, oui mais transformées en réduisant l’utilisation des énergies fossiles et les émissions, et en valorisant les déchets de bois des forêts locales.

A terme, l’objectif est de faire réaliser la plaquette à partir des bois de notre exploitation agricole ; pour cette première année de mise en service, l’approvisionnement s’est fait localement avec une remorque aménagée pour transporter 25 m en deux tours, ce qui correspond au remplissage complet de notre silo.

CHAUFFERIE PLAQUETTES

Chaudière Bois déchiqueté – Installation Juillet 2012

 

Archives