courges

UN PETIT TOUR DANS LES COURGES…

Les cucurbitacés sont une culture importante sur notre exploitation puisque nous en utilisons dans plusieurs de nos soupes et veloutés. En Agriculture Biologique, ce n’est pas une culture facile à tenir propre. Nous intervenons mécaniquement avec le porte-outil tant que les plants sont petits mais dès que les fils (lianes) qui porteront les fruits sont lancés, nous ne pouvons plus passer avec le tracteur car nous risquons de blesser les plants et de perdre en rendement. Nous essayons au mieux d’anticiper la mise en place de cette culture en réalisant des faux semis pour minimiser le stocks de graines de mauvaises herbes dans le sol.

Voici les variétés que nous cultivons :

Le Potiron

– Plus ou moins aplati, il présente une couleur rougeâtre relativement foncé.

– Sa chair orange vif est très sucrée.

La Courge “Longue de Nice”

– Variété produisant des fruits courbés, pouvant atteindre près d’1 m de long

– Sa chair orange est dense, sa saveur légèrement sucrée.

Ces deux variétés sont utilisées pour nos produits tels que Velouté de Potiron et  Soupe de Légumes (avec pommes de terre, carottes et poireaux).

Le Potimarron

– Réputé pour son goût de châtaigne, sa chair jaune foncée est ferme et douce en bouche.

– On le reconnaît à sa forme typique en toupie ou en figue.

Le potimarron est présent dans nos produits tels que Soupe de Potimarron et Velouté Potimarron/Pommes de terre.

La Courge butternut

– Variété à la peau vert clair à jaune pâle.

– Sa chair jaune orangé offre une texture fondante au goût de beurre frais (d’où son autre nom de “courge doubeurre”)

Cette variété est associée aux topinambours dans notre Soupe d’Antan.

La Courge Iron Cap

– Variété aux fruits côtelés de calibre moyen.
 
– Les fruits ont la particularité d’être adaptés à une plus longue conservation que les autres variétés de courges.
 
Nous l’utilisons pour la réalisation de notre Soupe Ardéchoise (avec des châtaignes) et notre Soupe d’Automne (avec des champignons).
 

Des variétés de courges, il en existe une multitude. De toutes les formes, classiques ou plus extravagantes, à la peau plutôt lisse ou avec des rugosités, de couleurs différentes et aux saveurs plus ou moins corsées… A vous de goûter !

 

QUAND LES POT(ES) IRONT…

Au chaud et au sec en salle de stockage finir de mûrir en attendant de “passer à la casserole”… !

Des clichés de nos belles récoltes de courges cette année, petit retour en arrière de quelques semaines, tour d’horizon des variétés testées cette année… Très bon rendement, les fruits sont plutôt réguliers et de calibre moyen, ce que nous recherchons pour faciliter la transformation (passage en laveuse à tambour et coupe à la trancheuse).

ironcap2016

Récolte de courges automne 2016

Vous pouvez retrouver la gamme complète de nos soupes à base de ces belles cucurbitacées (velouté de potiron, soupe ardéchoise avec châtaignes grillées, soupe d’automne avec champignons, soupe de potimarron, velouté de potimarron et pommes de terre, soupe de légumes, soupe d’antan) ici !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

TRANCHEUSE POUR COURGES

En septembre 2015, nous avions lancé un partenariat avec les élèves d’une classe de BTS CRSA (BTS CRSA : Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques) du Lycée Boissy d’Anglas à Annonay, ville voisine de Peaugres. Leur spécialité est l’étude, la conception et la conduite de projet. Ils étaient à la recherche de projet de machines à concevoir, nous leur avons soumis notre besoin de trancheuse pour courges.

En effet, dans notre atelier de transformation, potirons, courges butternut et potimarrons sont tranchés au couteau de façon manuelle. Nous tranchons quotidiennement près de 600 kg de courges en saison. C’est une activité très physique qui comporte également des risques de coupure malgré les équipements adéquats.

Avec cette idée de trancheuse, nous voulions éliminer les risques d’accident, améliorer les conditions de travail et gagner en efficacité et cadence.

Après de longs mois d’études, d’échanges et de visites à l’école, fin juin, nous avons été invités à la présentation du prototype “trancheuse pour courges” dans l’atelier des BTS au Lycée. Les tests ont été très positifs bien que nous n’ayons pas pu les réaliser sur des courges en cette saison. La machine était ensuite présentée lors d’une épreuve par les élèves dans le cadre de leur examen de BTS. A noter que l’usinage des pièces mécaniques et les découpes laser ont été réalisées par des entreprises locales selon les plans fournis par les élèves.

Présention de la trancheuse pour courges - fin juin 2016

trancheuse2

                 Présentation de la trancheuse pour courges – Fin juin 2016

La machine est à présent dans notre atelier de transformation et nous attendons la saison des courges avec impatience… Nos remerciements et toutes nos félicitations aux élèves de l’équipe et aux professeurs impliqués dans ce projet !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ZOOM SUR LA SOUPE D’ANTAN BUTTERNUT ET TOPINAMBOURS

Avez-vous déjà goûté notre soupe d’antan ? Courge butternut et topinambours… Une association bien réussie qui donne un résultat onctueux et doux en bouche.

 

Zoom sur ces deux ingrédients principaux :

soupe butternut et topinambour fondue de poireaux

Soupe d’antan et fondue de poireaux au fromage de chèvre

La courge butternut : les cucurbitacées sont une immense famille avec plus de 800 espèces. La butternut, tout comme la courge musquée de Provence fait partie de l’espèce des Cucurbita moschata tandis que le potimarron, que vous retrouvez dans nos recettes de velouté de potimarron et pommes de terre ou de soupe de potimarron, appartient à une autre espèce, celle des Cucurbita maxima. La courge butternut se reconnaît bien sur les étals avec son écorce de couleur beige crème et sa forme de poire. Sa chair est plutôt dense, beurrée et fondante ; ce qui lui vaut le surnom de courge doux-beurre.

Le topinambour : il fait son retour depuis quelques années, vous en trouvez facilement sur les étals des maraîchers. C’est un légume qui a pourtant été boudé pendant des années après la seconde guerre mondiale. On dit que sa chair a un goût délicat proche des fonds d’artichaut et certains le surnomment “artichaut du Canada”. Attention de ne pas en consommer trop car il peut provoquer des douleurs intestinales chez les sujets sensibles.

Pour un repas du soir, nous conseillons de consommer notre soupe avec un soupçon de crème, quelques lamelles de fromage (même du fromage bleu si vous aimez) ou pourquoi pas des ravioles à poêler (trop bon !) ou encore, comme sur le cliché ci-contre, une petite fondue de poireaux au fromage de chèvre… Bon appétit !

RECOLTE DE COURGES MUSQUEES

La semaine dernière, nous avons terminé nos récoltes de courges musquées de Provence. La saison n’a pas été facile : après le printemps pluvieux, elles ont subi un bel orage de grêle au mois d’août. Les conditions météo de ces dernières semaines ne nous ont pas permis de les rentrer rapidement, du coup nous avons eu beaucoup de soucis sanitaires (pourriture, attaque de limaces…). Il a fallu sélectionner les plus jolies et heureusement, elles sont maintenant stockées au chaud.

récolte potiron agriculture biologique courge

Récolte courges musquées – Octobre 2013

La réussite de cette culture est essentielle pour notre gamme. Nous utilisons la courge pour le velouté de potiron, la soupe de légumes, la soupe ardéchoise et la soupe d’automne. Nous n’avons pas le droit à l’erreur… Alors, vous devinez ce que l’on va fabriquer cette semaine ?

Une idée d’accompagnement ?… Cliquez ici et régalez-vous !

 

Archives