maraîcher

CONSTRUCTION DU BATIMENT PHASE 3 : ATELIER MECANIQUE AGRICOLE

DSCN1257

Les 3 premières briques !…

Dans notre projet d’extension de bâtiment, nous avions prévu depuis longtemps de consacrer une partie pour la mécanique car nous n’avions rien de très fonctionnel jusqu’à présent : entretien régulier des engins agricoles, rangement de l’outillage, pièces d’irrigation… Nous avons construit cet atelier en briques avec de grandes ouvertures et y avons prévu une fosse pour la mécanique des tracteurs.

atelier

Atelier mécanique agricole – Mai 2017

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

PROMENONS NOUS DANS LES CULTURES…

La belle saison a eu du mal à arriver mais voici un tour d’horizon de quelques cultures… Beaucoup de vigilance et de surveillance car le mildiou menace mais globalement les légumes se portent bien ! Une visite de technicien est programmée fin de semaine prochaine, un apport technique pour optimiser la bonne conduite des cultures : veiller à l’état sanitaire des plants, faire le point sur les irrigations, planifier les éventuels apports complémentaires d’engrais…

Aubergines, courgettes en extérieur et tomates sous serres - Juin 2016

Aubergines, courgettes en extérieur et tomates sous serres – Juin 2016

 

Cultures en plein champ (pommes de terre, semis carottes, courges, poireaux repiqués) - Juin 2016

Cultures en plein champ (pommes de terre, semis carottes, courges, poireaux repiqués) – Juin 2016

Les photos des cardons, des oignons, des poivrons et nos différentes variétés de courges feront l’objet d’autres articles !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

BLANCHIMENT DES TUNNELS DE CULTURE DE TOMATES

Vous avez sans doute été sensibles aux températures caniculaires de la semaine dernière, les cultures sous serres en sont également victimes : le  stress de la plante et la brûlure des fleurs sont connus en cas de fortes chaleurs sous abris. La plante se met en alerte et stoppe alors son développement végétatif.

Heureusement, il existe un moyen de limiter l’impact des rayons du soleil : le blanchiment des parois des serres. Cet écran ou filtre permet de limiter la chaleur tout en laissant passer la lumière. Nous avons ainsi peint toutes les serres de culture de tomates ainsi que celle de culture d’aubergines afin de limiter les dégâts des trop fortes chaleurs, en insistant surtout sur le côté couchant des serres.

 

SERRES BLANCHIES

Blanchiment des parois de serres de tomates – Juillet 2015

Sous serres, on ressent tout de suite une différence de température avec l’extérieur et, si on se sent mieux, la plante aussi, elle continuera son développement sans être stressée… !

 

TUNNELS MARAICHERS SUPPLEMENTAIRES…

Cette année, nous implantons de nouveaux tunnels pour augmenter encore nos surfaces de culture de tomates. Nous avons réalisé le montage de 4 tunnels 8 m en même temps : mise en place des arceaux, barres de cultures et fils de fer, têtes de serre en filet brise-vent, bordures intérieures en toile hors-sol pour éviter l’enherbement …

Il y a quelques semaines, par une matinée ensoleillée et bien calme, nous avons pu réaliser le bâchage sans souci ; le soir, les tunnels étaient tous sécurisés. Nous y repiquerons nos prochaines tomates greffées destinées à la transformation de nos soupes et gaspacho, ou encore de nos coulis, de nos sauces et ratatouille.

 

SERRES2015

Tunnels 8 m mis en place en mars 2015 –  Les Délices du Maraîcher

TRAVAUX DE PRINTEMPS

Ces jours-ci, nous avons profité de la météo clémente pour monter un dernier tunnel afin de compléter nos surfaces de cultures sous serres. Le montage était prévu l’an dernier mais nous avions été pris de court (lire l’article correspondant).

serres maraîchage bio

Montage serre et épandage fumier – Printemps 2014

Les autres serres ont toutes été nettoyées et travaillées afin de recevoir le fumier. Nous travaillons toujours avec du fumier bovin, approvisionnement en local.

Nous épandons 30 à 60 tonnes/hectare en fonction de la matière organique et de la fertilité des sols que nous validons par des analyses.

 Ensuite, nous complétons les apports par des engrais organiques, en fonction des besoins des cultures, et de manière fractionnée pour que les plants n’aient jamais trop mais toujours suffisamment tout au long de leur croissance et de leur production.

 Enfin, autres chantiers du moment : drainage sur une parcelle qui nous pose problème depuis plusieurs années avec des rochers en sous-sol qui génèrent des irrégularités d’humidité  sévères lors des pluies comme celles de ce début d’année ;  mise en place de l’irrigation automatisée sur cette même parcelle.

Ceci en attendant les mottes d’oignons à repiquer d’ici deux semaines environ…

 

 

 

 

Archives